(Chronique) The Future First, les Russes à découvrir!


  • THE FUTURE FIRST

  • AT THE THRESHOLD of IRREVERSIBLE EVENTS
  • [INDÉPENDANT]
  • Année: 2012 // Genre: Skatepunk

  • / /

L’aspect international de la scène skatepunk est quelque chose qui m’a toujours fasciné. En effet, les groupes de ce style ne se cantonnent pas seulement aux régions occidentales comme certains seraient tentés de le croire. Non, le skatepunk et le punk rock ne se limite pas à l’Europe et à l’Amérique du Nord, bien que les vétérans du style proviennent majoritairement de ces régions.

La chronique d’aujourd’hui porte sur un groupe nommé The Future First qui nous vient des froides contrées de la Russie. Hey oui! Malgré ce que l’on pourrait croire et malgré les contraintes liées à la liberté d’expression en ces terres, on y retrouve tout de même quelques excellents groupes skatepunk, dont The Future First.

J’ai en main une copie de leur excellent disque nommé At The Threshold Of Irreversible Events qui a trouvé son chemin jusqu’à ma demeure canadienne! Je dois dire que j’ai été très agréablement surpris dès ma première écoute. Malgré une production maison, les gars de Future First en sont venus à un résultat très satisfaisant côté son! Je dois admettre que je suis personnellement peu difficile sur les productions « rough » et le son un peu « cacane ». Selon moi, cet aspect ajoute un charme à la musique et au côté indépendant de la chose. C’est bon d’entendre comment certains peuvent en arriver à un résultat si probant sans l’aide d’une grosse machine de production.

Dès l’introduction, on devine que The Future First sont des amateurs de vitesse et de technique. Le duo de guitariste ne donne aucun repos tout au long de ce EP. Les riffs s’enchaînent à une vitesse phénoménale et le gars derrière la batterie ne chôme pas du tout! On a affaire ici à une galette à teneur élevée en BPM. Si je devais émettre une hypothèse, je dirais que ceux-ci sont probablement des amateurs de la formation Forus (allez voir à 1:00 du septième titre), qui ont par ailleurs déjà fait une tournée dans le coin de la Russie!

En tout cas, il est certain que ce groupe est influencé par d’autres groupes de technique de skatepunk, ce qui est une très bonne chose. De plus, ils réussissent très bien à ne pas être seulement une pâle imitation, ils se sont forgés un son à eux.

Les chanteurs ont le mérite de ne ressembler à aucun autre qui me vient en tête. Il semble y avoir un chanteur principal, mais plus souvent qu’autrement on a affaire à un duo de vocalistes et les choeurs vocaux sont très présents, ce qui ajoute indéniablement de l’intensité aux chansons.

Les notes fusent de partout, le tempo change d’une seconde à l’autre, on passe du petit « beat » tranquille à la grosse vitesse F1 dans le temps de le dire! Malgré tout, ils parviennent à assembler les parties pour former un tout cohérent, mélodique, pas trop saccadé même avec les multiples changements de vitesse. Pour expliquer mon propos, je pense à la sixième chanson Lazy Ape Theory, qui démarre très rapidement pour ensuite ralentir, laisser le temps au chanteur de s’exprimer et repartir de plus belle!

On retrouve cela sur presque toutes les chansons de At The Threshold Of Irreversible Events, ce qui fait son charme et qui plaît énormément aux amateurs, comme moi, de skatepunk technique avec infusion métallique. À noter qu’il est quasi impossible pour moi de choisir une chanson favorite sur ce disque, puisque tous les titres ont leur petit quelque chose qui fait tripper! Écoutez-le vous comprendrez!

En bref, le seul défaut que j’ai pu trouver à cet opus est sa durée. On a droit ici à neuf titres, dont une introduction, pour un total de 21 minutes 25 secondes! Est-ce encore une influence de Forus? De quoi rester sur son appétit. C’est pourquoi je recommande d’écouter ce disque au minimum deux fois par coup! Mais bon, il s’agit d’un disque compilatif de nouvelles et anciennes pièces, alors on ne peut pas trop se plaindre!

Au final, on ne peut qu’espérer que la prochaine réalisation de ce groupe sera plus consistante! Il pourrait bien s’agir là d’un groupe qui fera figure de pilier de la scène skatepunk en Russie! Voyons voir ce que le futur nous réserve!

1. Irreversible Events (Intro)
2. It Makes Me Sick
3. Ordinary Day
4. Can’t Stand
5. Till The End
6. Lazy Ape Theory
7. Lethal Delusions
8. Ice Breaking Knife
9. Don’t Let Us Die

ÉCRIT PAR: SEB LTMR

Publié le mars 3, 2015, dans Punk, Punk Mélodique, Skate Punk Mélodique, et marqué , , , , , , . Mettre ce permalien en signet. Laisser un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :