(Chronique) Le nouveau EP des Ordures Ioniques


  • LES ORDURES IONIQUES

  • KICK LA CACANNE (EP)
  • [DELIRIUM RECORDZ]
  • Année: 2015 // Genre: Punk Franco

  • /

Que ça fait du bien d’entendre les Ordures Ioniques, tant d’années après leur séparation survenue en 2003. J’ai découvert ce groupe par pure hasard en cherchant la perle rare dans le fameux magasin Le Foyer du Disque, à Maniwaki. Et non, je n’étais pas perdu. J’ai acheté le disque avec le peu d’économie que j’avais à cette époque. C’est sans doute par la suite, en écoutant le disque Se Soûlagent, que je me suis rappelé avoir déjà entendu une ou deux chansons sur la défunte émission Bande à Part, à l’époque où l’alternatif francophone prenait bien place.

J’ai donc eu la chance d’entendre le EP Kick La Cacanne avant sa sortie. Je l’écoute depuis quand même presqu’une semaine. J’ai pris le temps d’écouter les deux disques précédents, question de me remémorer la si merveilleuse musique qui avait m’avait fait vibrer, et qui avait laissé une immense empreinte dans mes choix musicaux de l’époque. Car la musique francophone, je n’écoutais que ça. J’en était terriblement friand. Donc, après quelques écoutes, j’ai pris le temps de bien analyser le tout et voici ce que ça donne.

La première chose que l’ont remarque, c’est que le EP est beaucoup plus agressif que les deux disques précédents Se Soûlagent et Je m’en viens soûl . Une fois de plus, il n’y a pas d’exception, le titre du nouveau EP fait encore le lien avec ce breuvage liquide tant adulé! On le voit d’ailleurs parfaitement avec la pochette que la Cacanne n’est rien d’autre qu’une canette de bière. Cependant, il n’y a là aucun lien avec la boisson à l’intérieur, on y retrouve une toute autre saveur. Je suppose que l’agressivité que dégage musicalement le disque est due au fait que ce sont pratiquement tous de nouveaux musiciens.

Il y a pas que la musique qui soit jouée de façon agressive. Le chant de V8 nous saute aux oreilles. Il est nettement plus vif, minimement plus lourd et nous jette en pleine face de grands coups de paroles, livrés avec force et conviction. Je ne déteste vraiment pas, bien au contraire, j’adore. V8 n’a pas perdu la force de nous captiver, ni son accent influencé par la scène punk française, celle de la vieille école. Ça lui procure une petite marque bien à lui. De plus, la voix rauque de Marie (The Horny Bitches) qui est très prononcée, bien intense, donne un ton bien plus captivant que les précédentes chanteuses. Je ne leur enlève aucun mérite, mais j’ai tendance à avoir un faible pour cette nouvelle. Avec la voix qu’elle a, elle n’a selon moi rien a envier aux autres.

Bien qu’elles soient déchargées à vive allure et très courtes, seul point négatif, les sujets entamés dans les chansons de ce EP viennent d’autant plus me chercher et me préoccuper. La compréhension peut être complexe pour certains et pour d’autres, ce sera l’évidence même. Une chose est sure, ça amène à réfléchir davantage. Par exemple, prenez le titre La Tombe, où le déshonneur, le désespoir, la fin d’un mauvais temps, et enfin, le repos éternel, s’abordent farouchement et portent l’illusion d’une vie bien sabotée. Nous avons également le titre Faux départ, qui anticipe la chute d’un humain aux prises avec des troubles psychiques. On devine qu’il parle d’un repos forcé comme étant une façon de reprendre sa vie. Noir Matin, traite de la fatigue et des gens carburant au café. Cette chanson contient de très bon solos, elle se dégage des autres et elle se rapproche beaucoup du vieux son des Ordures.

Je crois que le disque est légèrement conceptuel et tourne autour des mêmes thématiques.  Ça s’écoute vraiment bien. Il faut tendre l’oreille et s’y plonger pleinement pour favoriser la compréhension de toutes les subtilités dégagées par les textes.

Je vous recommande fortement le disque Kick la Cacanne. C’est à découvrir sans modération. Les fans de la première heure comme les nouveaux sauront grandement l’apprécier. Ça va être quelque chose de très intense de les voir en spectacle avec ces nouvelles chansons. N’oubliez pas que le lancement du disque est ce vendredi au Buckfest avec le 20e de Boulimik Foodfight.

1. L’Harmattan
2. La Tombe
3. Champion de l’Évolution
4. Faux Départ
5. Noir Matin

ÉCRIT PAR: DESLO

Publié le février 26, 2015, dans Punk, Punk Francophone, Punk Rock, et marqué , , , , , , . Mettre ce permalien en signet. Laisser un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :