(Chronique) Drunktank: skatepunk/métal, la combine parfaite


  • DRUNKTANK

  • THE INFAMOUS FOUR
  • [KICKASS/EMPTY BOTTLE/5FT UNDER]
  • Année: 2010 // Genre: Punk/Métal

  • / /

Du Pays-Bas, Drunktank existe depuis plus de 10 ans et c’est un autre groupe aussi prodigieux qui soit. Ils combinent un habile skatepunk rapide, bien mélodique, assez technique avec un implacable et irrésistible heavy métal, proche du trash.

Un seul disque est cependant paru pour les quatre fêtards et ce remarquable album s’intitule The Infamous Four. Croyez-moi, ce disque est vraiment fantastique. Vous allez découvrir en eux un groupe vraiment hallucinant et irrésistiblement bon.

Immanquablement, avec The Infamous Four, on fait un retour en arrière; ce disque rappelle l’inoubliable époque de Trashed par Lagwagon. Vous le constaterez vous-mêmes, des titres comme We Will Not Survive ou Drown Your Devil, ma comparaison prend tout son sens. Et, comme dans le temps des Californiens, la musique de Drunktank vient me chercher droit au cœur. Ce n’est surtout pas après l’avoir écouté un nombre incalculable de fois, mais bien dès la première écoute, les premières notes.

L’intensité fournie est celle à laquelle on peut s’attendre pour le reste de l’album. Vous serez agréablement surpris, voire même plus que satisfaits, d’avoir découvert un groupe de cette trempe. Le potentiel est grandiose, les chants sont clairs, distinctifs et complètent favorablement bien la musique et l’énergie qui l’entourent. La voix du chanteur est agrémentée d’un léger accent néerlandais. On se surprend à adorer le vocal que Drunktank offre. La qualité est bien évidemment au rendez-vous, on sent la touche de professionnalisme imprimée dans les cordes vocales et c’est la même chose du côté des chœurs, on n’a rien à leur reprocher.

C’est aussi pour les gens qui aime Propagandhi, Rise Against à la limite Strung Out, et je dirais même qu’un petit côté à la Pennywise ressort sur Closer Look. Tous les amateurs de bon skatepunk qui dépassent la trentaine raffoleront sans doute de l’album The Infamous Four. Bien sûr, les plus jeunes aussi trouveront leur compte et cela pourrait même les amener à découvrir d’autres groupes du passé du même calibre et lâcher les trucs prémâcher par la machine… Pourquoi pas?

L’instinct de survie, le côté diable de l’être, la Russie et bien d’autres sujets sont au rendez-vous dans les textes. C’est agréablement bien soigné et surtout pertinent. Je vous laisse découvrir, vous allez vraiment aimer.

Si vous aviez un seul groupe à découvrir dans les six prochains mois, ça doit être sans aucun doute Drunktank. Ils vous impressionneront, ils vous feront capoter et vous en redemanderez assurément. D’autant plus qu’ils sont en train d’écrire le prochain album depuis deux ans, ce sera donc à surveiller dans un proche avenir. J’ai bien hâte!

En attendant, il vous faut ce disque, achetez-le, c’est plus qu’un bon investissement car, musicalement, vous en aurez plus que pour votre argent. Il deviendra le meilleur ami de vos oreilles.

1. Superhero
2. We Will Not Survive
3. Mother Russia
4. Drown Your Devil
5. Lady Luck
6. Can’t Take It Anymore
7. Gutter
8. Closer Look
9. Last One Standing
10. Angela

ÉCRIT PAR: DESLO

Publié le janvier 25, 2015, dans Punk Métal, et marqué , , , , , , , , , , . Mettre ce permalien en signet. Laisser un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :